2
Le blog

Les questions à se poser lors de l’achat d’un utilitaire

12.02.2019

Un véhicule utilitaire (VU) est un outil de travail pour de nombreux professionnels. Plusieurs raisons expliquent que l’on souhaite en acquérir un ou changer le sien. Afin de faire le bon choix au moment de son achat, voici les questions à se poser.

1) Quelle taille pour mon utilitaire ?

Votre besoin en termes de taille d’habitacle et de volume de chargement dépend de votre activité. Le type d’utilitaire à privilégier nécessite de prendre en compte ces données. Prenons des exemples. Pour un fleuriste ou un serrurier, opter pour un véhicule compact serait judicieux. Alors que pour une société de livraison, un véhicule de type fourgon serait plus adapté.

Pour répondre à tous les besoins liés à votre activité, il existe différents types et tailles d’utilitaires. On retrouve notamment par ordre de volume croissant : les véhicules dits de société (voiture berlines aménagées), les fourgonnettes, les pickups, les fourgons et les châssis-cabines.

Renseignez-vous lors de l’achat d’un véhicule utilitaire sur son volume utile. Il mesure sa capacité de chargement.

Sachez qu’avec un permis B vous pouvez uniquement conduire un véhicule ayant un poids maximum de 3,5 tonnes. Les véhicules utilitaires légers ne dépassent pas ce poids et sont autorisés si vous détenez ce permis.

2) Quelles options pour mon utilitaire ?

Utilitaires Le Temple Automobile

Selon votre activité, vos besoins en termes d’équipements et options pour votre utilitaire sont différents. Vous devez choisir si vous souhaitez que l’arrière de votre véhicule soit vitré ou non. S’il vaut mieux qu’il dispose de deux ou trois portes (2 portes battantes arrière plus une porte latérale) mais également du nombre de places assises nécessaires. Si vous exercez dans le domaine du bâtiment, que vos salariés se déplacent à plusieurs sur vos chantiers, disposer d’un véhicule à trois places ou plus est important. La puissance du véhicule que vous souhaitez acquérir comme son type de traction ou le carburant qu’il utilise sont à étudier selon votre usage. Les fonctionnalités technologiques, telles que la localisation du véhicule intégrée ou la présence d’une fonction kit main libre pour mobile peuvent être pratiques pour certains métiers.

3) Quelle couleur de carrosserie ?

Avant d’acheter votre véhicule utilitaire, réfléchissez à sa couleur. Selon votre activité, vos goûts, vos besoins de visibilité, choisissez une teinte adaptée. Les teintes les plus classiques sont le blanc, le gris et le noir. Le blanc a pour avantage d’être facilement personnalisable. L’ajout de logo ou d’informations de manière claire est possible. Il permet une bonne lisibilité. Le noir est davantage indiqué si vous souhaitez passer inaperçu ou si le domaine d’activité de votre entreprise concerne le luxe. Couleur à la fois chic et sobre, il convient à plusieurs types d’activités. Les couleurs voyantes, sont à favoriser si vous souhaitez disposer d’un véhicule aux couleurs de votre société et que celles-ci font partie de sa charte. Vos frais de personnalisation peinture du véhicule seront alors moins élevés.

 

4) Un utilitaire neuf ou d’occasion ?

Certains équipements, accessoires ou volume de charge utile sont indispensables dans votre véhicule pour votre activité. Si vous souhaitez vous orienter vers un utilitaire d’occasion, vous devez avoir une idée assez précise de tous ces critères. Mais sachez que plus leur liste est importante, plus il est difficile de les contenter avec un véhicule d’occasion. Si pour vous, ces équipements sont une nécessité, opter pour un véhicule neuf sera la solution la plus rapide pour acquérir votre véhicule. Attention toutefois, l’ajout d’options sur un véhicule neuf peut augmenter de manière conséquente son coût. Le prix du véhicule d’occasion avec les mêmes options, sera lui beaucoup moins élevé mais plus difficile à dénicher.

Utilitaires Le Temple Automobile

5) Achat chez un concessionnaire ou non ?

En décidant d’acheter votre véhicule utilitaire chez un garage spécialisé, vous bénéficiez d’un accompagnement dédié. Le professionnel est là pour vous conseiller et trouver le véhicule le plus adapté à vos besoins. L’achat de ce type de véhicule demande souvent un temps de réflexion. Avec une acquisition auprès d’un professionnel, vous êtes épaulés et guidés dans cette réflexion. L’expert peut vous suggérer plusieurs solutions adaptées. Vous orienter sur une gamme, un modèle, mais également vous indiquer, s’il vaut mieux privilégier du neuf ou de l’occasion, selon vos attentes et votre budget. En passant par un professionnel, vous bénéficiez aussi de plusieurs modes d’achat. Vous pouvez payer votre véhicule comptant, souscrire un crédit classique, une LOA (Location avec Option Achat) ou une LLD (Location Longue Durée). Les véhicules achetés auprès d’un garage peuvent profiter de garanties longue durée ou de garanties constructeur.

 

6) Quel budget pour mon utilitaire ?

Le budget que vous souhaitez consacrer à l’acquisition de votre utilitaire est à réfléchir. Il s’agit d’un véritable engagement financier, qui mal effectué, peut peser sur votre trésorerie. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

Camion utilitaire LTA

Le choix des caractéristiques du véhicule en fait partie. S’il nécessite un aménagement particulier pour être utilisé, vous pouvez soit l’acheter directement aménagé ou le faire personnaliser. Le coût de cet aménagement peut sensiblement varier en fonction de la spécificité nécessaire. Il faut alors impérativement l’évaluer avant de vous lancer dans un achat.

L’autre paramètre qui aura un impact financier sur votre entreprise, concerne la décision d’achat ou de location. Il existe désormais des locations avec option achat ou des locations de véhicules longues durées. Vous payez alors pour chacune de ces options, des mensualités prédéfinies et pouvez dans le cas de la LOA, acheter le véhicule à la fin du contrat de location, pour un prix fixé au départ du dit contrat. Vous pouvez également choisir d’acheter directement le véhicule en le payant comptant ou en faisant une demande d’emprunt auprès d’un organisme financier.

En conclusion

Qu’il soit neuf ou d’occasion, l’achat d’un utilitaire est bien souvent pour une entreprise un acte aussi utile qu’engageant. Pour vous aider à y voir plus clair lors de cette décision, n’hésitez pas à contacter des professionnels qui sauront répondre au mieux à toutes vos questions.

PARTAGERShare on Facebook
Facebook